Programme EICOS


Le Programme EICOS - Études interdisciplinaires des communautés et de l’écologie sociale - est conduit par un centre d’enseignement et de recherche faisant partie de l’Institut de Psychologie de l’Université Fédérale de Rio de Janeiro (UFRJ). Ce centre réunit différents spécialistes autour de larges thématiques du DÉVELOPPEMENT, de L’ENVIRONNEMENT et des COMMUNAUTÉS.

Ce programme, lancé en 1983 lors de la création du laboratoire de Psychologie sociale clinique, a pour objectif de réaliser des études de groupes, d’institutions et de communautés dans une perspective psychosociale. A cette époque, nous préconisions déjà la participation de la société civile grâce à la collaboration d’organisations non-gouvernementales (ONG). Nos premiers travaux, réalisés en partenariat avec l’Association Socius pour le Développement culturel et communautaire et la Recherche en environnement, se sont orientés vers la réalisation de projets de recherche et de préservation écologique et culturelle des communautés. Ainsi, de 1983 à 1989, les questions de psychologie sociale ont pu être abordées sous un angle nouveau æ celui de l’écologie sociale. Cette approche a généré un nouveau besoin, puis abouti à la création d’un centre véritablement interdisciplinaire. De plus, il paraissait indispensable de mettre en valeur l’importance des relations psychosociales sur la scène de la culture contemporaine. La thématique du développement émerge de ce contexte et elle en constitue même l’une des problématiques majeurs. La dimension " clinique " que le Laboratoire avait à l’origine a été approfondie dans une perspective d’intervention psychosociale et, pour l’essentiel, à partir d’une recherche fondée sur l’utilisation de l’audiovisuel et sur l’animation de groupes et de communautés.

Dans cette perspective, le Programme EICOS soutient qu’une recherche en développement requiert une démarche éminemment participative. En effet, les sujets observés lors d’une recherche sont intégrés au fur et à mesure qu’elle produit des résultats. Ces sujets deviennent ainsi également des acteurs du processus de développement. La connaissance qui en résulte provient donc du partenariat avec les communautés et les groupes observés dans ce cadre. C’est pourquoi ce processus entraîne inévitablement une action sociale.

L’action du Programme EICOS intègre l’enseignement et la recherche à différents niveaux allant de l’initiation scientifique (grâce à l’appui d’organisations encourageant la recherche au Brésil, notamment le CNPq et la FAPERJ) au troisième cycle universitaire.

L’ensemble de ces travaux a permis à EICOS d’accueillir la première Chaire UNESCO de Développement durable pour l’Amérique latine, conformément à la convention signée par l’UNESCO et l’UFRJ (Paris, 1993). Cette Chaire a pour objectif d’implanter des programmes de coopération inter-universitaire dans les centres nationaux et étrangers pratiquant l’interdisciplinarité et s’intéressant à la dimension sociale du développement. A la suite de sa création, les activités du programme EICOS se sont élargies et intégrées à des réseaux internationaux de recherche dans ce domaine.

Le Laboratoire d’images fait partie du Programme EICOS. Son originalité consiste à développer des activités centrées sur la recherche participative tout en utilisant les méthodes audiovisuelles. De plus, sa Banque d’images et divers dispositifs technologiques (notamment la production de films vidéos et de CD-Roms) lui permettent de constituer un support de communication sociale.